Un des Grands Frères libéré sous condition, Il est rentré à la maison vendredi, tout droit sorti du centre pénitentiaire de Ducos en Martinique. Daniel Lapilus dit Gargamel, l’un des Grands Frères, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Il est rentré à la maison vendredi, tout droit sorti du centre pénitentiaire de Ducos en Martinique. Daniel Lapilus dit Gargamel, l’un des Grands Frères, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.  

Depuis juin 2022, Daniel Lapilus dit
« Gargamel » était en détention provisoire au centre
pénitentiaire de Ducos pour association de malfaiteurs en bande
organisée en vue de commettre des attroupements armés, destructions
de biens et extorsions de fonds. Il n’a encore jamais été jugé.
Aussi après une première demande de remise en liberté initiée par
son avocate Lorenza Bourjac et refusée, il vient de se voir libéré
sous condition, en appel. Et c’est donc sous contrôle judiciaire,
que Daniel Lapilus a pu retrouver sa compagne et ses deux enfants
sur sa terre natale, vendredi soir. Mais cette libération est le
résultat d’un long combat initié par l’intéressé et sa défense pour
mettre en lumière ce qu’ils considèrent comme étant des
dysfonctionnements et des injustices. « J’ai toujours nié ma
présence sur les barrages de Pointe-à-Pitre le soir du 27 novembre,
de ma première audition à aujourd’hui. Du 19 novembre au 6 décembre
2021, j’étais employé

NewsAmericasNow.com