Conférence-débat sur l’endométriose : « une femme sur 10 concernée »

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Baie-Mahault

Au micro, la présidente Elodie Nestor – juste à côté Cécile Ros,masseur kinésithérapeute. • G.M.

Cette maladie gynécologique chronique de la femme en âge de procréer est devenue une préoccupation ces dernières. Une prise en compte qui suscite la tenue d’événements autour de ce sujet de santé publique comme cette conférence-débat initié par la Ville la semaine dernière.

La Ville a organisé une conférence ayant pour
thème « l’endométriose » au centre culturel de la
Retraite. Cette maladie dite chronique et inflammatoire concerne
une femme sur 10 en âge de procréer, et cela peut aller de
l’adolescence jusqu’à la ménopause, même parfois après, les femmes
peuvent sentir des symptômes qui peuvent leur pourrir la vie. C’est
une pathologie qui a été longtemps ignorée, mal connue, et qui
devient aujourd’hui un vrai problème de santé publique. Elle
provoque des douleurs atroces abdominales, souvent au moment des
règles, voire invalidantes et qui entraine des conséquences non
seulement sur le plan gynécologique, sur le mental, sur la vie
familiale ou encore sur le plan professionnel. 

Lors de cette conférence-débat, une équipe de
santé était présente, composée de masseuse kinésithérapeute,
d’éducatrice sportive, d’une spé

NewsAmericasNow.com